La villa Vulpes

Juillet 2019



Avant-propos :

- Aucune information ne sera donnée sur la localisation du site.
- Je ne souhaite pas faire d’échange de lieux.

***

Je suis un homme simple. Il ne me faut pas plus qu'une villa des années '70 avec un toit plat pour tomber sous le charme. Et le coup de foudre opère d'autant plus lorsque c'est totalement par hasard que l'on tombe cette ancienne habitation.

Mais attention, le lieu, même s'il n'est pas très compliqué d'accès, est situé dans une zone où la discrétion est de mise et où le vis à vis est important.

Après m'être faufilé à travers un accès visiblement ouvert par des squatteurs ou des cambrioleurs, me voici dans l'imposant domaine où est situé cette villa, totalement invisible car entourée d'une végétation imposante. Le lieu est-il vraiment abandonné ? Lorsque je fais un repérage je suis toujours en stress car j'ai un peu peur de tomber sur une personne qui n'entretient pas son bien et de lui faire une frayeur en me faisant surprendre dans son jardin.

Je reste un peu dans la végétation le temps de tendre l'oreille pour voir si tout est silencieux à l'intérieur. Avec le bruit de la ville alentour, pas évident de distinguer quelque chose. De même, les volets fermés qui sont d'usage de bons indicateurs, peuvent ici être fermé afin de ne pas laisser rentrer la chaleur car on crève de chaud en ce mois de juillet, canicule oblige.

Lorsque tout à coup, j'entends du bruit très proche de mois. Je tourne la tête et je tombe nez à nez avec 4 renards. De loin c'est assez mignon un renard, mais quand on en croise 4 d'un coup et qu'ils vous fixent à moins d'un mètre, c'est pas hyper rassurant. On prend quelques instants pour se regarder droit dans les yeux, sans bouger.

Et sans prévenir, alors même que je me disais qu'il y aurait de quoi faire une belle photo, ils déguerpissent, chacun dans une direction différente. Voilà qui me rassure. Si on arrive à trouver des animaux sauvages en pleine ville, c'est probablement qu'il n'y a pas grand monde qui passe dans le domaine. Je m'approche progressivement de la villa.

Qu'elle est jolie ! J'adore ce style. Ça ne se voit pas sur les photos (et c'est volontaire) mais la villa a de belles proportions et est très cossue. Son propriétaire devait avoir de gros moyens, sans compter le jardin qui est immense compte tenue de la localisation.



Un point m'intrigue : bien que la maison semble fermée, une bonne partie des meubles a été mis à l'extérieur. Départ précipité ? Tentative de réhabilitation avortée ? Maison qui s'écroule et qu'il faut vider à la hâte ? Mystère. Je penche éventuellement pour la dernière option. Située sur une dalle surélevée, on peut voir de grosses fissures au sol là où les piliers soutiennent l'ensemble.
Ou sinon, et c'est aussi très fortement probable, la villa a été rachetée par des promoteurs pour y construire toute une série de résidences. Le propriétaire étant repartie avec le plus important, il a laissé sur place le superflu.



C'est vraiment dommage car c'est typiquement le genre d'architectures où les volumes et les angles permettent de beaux cadrages. Je sais que certains aiment faire un peu de rangement. Ce n'est pas mon style, et je ne suis vraiment pas venue ici pour jouer au déménageur. Pire, si propriétaire il y a et qu'il repasse un jour, j'imagine pas le traumatisme de voir sa maison rangée différement.



Je fais un peu le tour pour essayer de trouver un accès. Mais peu importe que j'arrive à rentrer ou non, je me dis qu'au moins, j'aurais eu la satisfaction de voir une très belle villa, insoupçonnée. Le hasard à du bon, parfois.



L'eau qui croupit dans la piscine indique clairement que personne n'est passé pour l'entretenir depuis un certain temps.



Maintenant, direction l'intérieur.



Comme précédemment, tout est stocké dans une seule pièce. On y trouve pas mal de bazar mais je pense de plus en plus que tout a été laissé ici par l'ancien propriétaire qui n'a voulu partir qu'avec l'essentiel. Toujours est-il que j'aime beaucoup cette pièce mais que l'intérieur est difficilement exploitable avec tout ce capharnaüm.



Du reste ? Et bien pas grand chose. Tout est fermé et comme ce n'est pas le style de la maison de forcer pour rentrer je vais me contenter de cela.



Beaucoup de potentiel malheureusement pas à la hauteur de mes espérances mais rien que pour l'extérieur, je suis content d'avoir pu tomber par hasard sur cette villa et d'avoir fait le déplacement !

***

Retour à la page d’accueil