Le château Antartica

Juillet 2019



Avant-propos :

- Aucune information ne sera donnée sur la localisation du site.
- Je ne souhaite pas faire d’échange de lieux.

***

Alors oui, j'ai mis énormément de temps avant de rédiger ce compte rendu qui ne m'inspirait pas trop. Certes, le lieu est assez chouette, ultra bien conservé, mais je n'ai finalement pas rien à raconter dessus.
Sur la route, Immortal résonne à fond à travers mes fenêtres ouvertes (ma voiture ne possède pas la clim') car les températures estivales sont insupportables. La fraîcheur du morceau tranche avec la chaleur ambiante.

Je me gare relativement loin. Ce château (ou plutôt cette grande maison) étant situé au milieu de nulle part, il n'est pas possible de s'y rendre autrement qu'à travers la végétation. En avant pour la marche. Je reste vigilant, mais il n'y a vraiment personne à l'horizon. 

Petit à petit se dessinent les contours imposants de cette habitation d'un blanc immaculé, ce qui rompt avec le style de la région.

Je fais plusieurs fois le tour. Bizarrement, même si la végétation environnante est négligée, l'abandon ne saute pas aux yeux. Les abords de la maison sont même plutôt propres. Je prends le temps de tout regarder et je suis dubitatif. Est-ce une maison secondaire ? Y a t-il quelqu'un dedans qui ne prend pas le temps d'entretenir son logement et ne vient qu'à pied ?

Bof bof tout ça...

Comme dit précédemment, le lieu est à mi chemin entre la grosse maison et le château. Il s'agit très probablement d'un beau domaine agricole. Il est composé de 4 parties distinctes qui entourent un jardin au centre de l'habitat. Probablement remanié au fil du temps, la partie la plus ancienne semble dater de la fin des années 1800.

Je commence à rebrousser chemin (comme je le fais un peu trop souvent). Puis en retournant à ma voiture, je me prends à penser aux titres des chansons que j'écoutais en venant qui parlent de batailles et de guerriers du grand nord... Et ça me fait tilt et me motive à y retourner ! En plus, ça se prête bien avec l'aspect blanc de la demeure et pour rendre honneur à tout ça, je vais vous mettre des photos fades comme jamais. C'est la marque de la maison. Puisque tout le monde me le fait remarque, j'ai décidé d'accentuer ce trait à partir d'aujourd'hui.


Je pousse la grande porte en bois qui m'amène dans une petite cour centrale. Tout est calme et silencieux. Une belle voiture est garée dans le jardin. Immatriculée à Paris.

Je teste plusieurs portes et fenêtres. Forcément, c'est la dernière qui s'ouvre. Une fois à l'intérieur, l'abandon ne coule pas de source. Par contre, les chauve souris, elles, montrent que personne n'est venu ici depuis plusieurs années et cela me rassure un peu. Toute la difficulté de la visite consistera à les éviter (ce sont des espèces protégées) et à ne pas marcher sur leurs déjections. D'ailleurs, vous savez qu'en vrai ça s'appelle une Pipistrelle ?

Voici donc le salon. On pourrait presque s'y installer. Je trouve le canapé placé bien loin de la petite TV, non ?



Il est difficile de se repérer dans le lieu. Ça va un peu dans tous les sens avec des couloirs en cul de sac, des demi étages et autres. Je monte directement. Je prendrais le temps de m'attarder au rez-de-chaussée plus tard.

Me voici alors dans la partie moderne, entièrement meublée.



Le coin le plus moderne n'est pas foufou en fait. C'est juste bien rangé. La partie la plus belle est tout naturellement la plus ancienne. Certaines pièces sont rangées, d'autres non. Mention spéciale à la chambre d'enfants avec plein de dinosaures (j'ai connu ça avec la sortie du premier Jurassic Park). Par contre, j'ai eu beau regarder, pas de Cosmix ni de Monster In My Pocket. Quelle enfance malheureuse pour ces pauvres jeunes.

Plus sérieusement, voici un beau bureau :



S'en suit une pièce indéterminée entre la chambre et le salon. Ça ne se voit pas sur la photo mais j'étais littéralement assailli de Pipistrelles. C'est super gênant en vrai.



Vous voyez la fissure à gauche ? C'est loin d'être la seule dans toute la battisse. M'est avis qu'en fait, le lieu est sur le point de s'écouler et que la maison n'est plus du tout habitable. Et après le drame de Noailles à côté de chez moi, je peux vous garantir qu'il faut que les propriétaires prennent leurs responsabilités de ce côté. Le lieu est aussi en proie à des infiltrations un peu partout comme on peut le voir sur la salle de bain. En gros, je lui donne pas 5 ans si rien n'est fait.



Je descends et passe par le home-cinema, entièrement équipé, qui permettait de passer de belles soirées aux occupants des lieux.



Voici le reste du rez-de-chaussée :





J'ai à présent fait le tour. Je ne vous ai pas tout mis au niveau des photos. Je n'ai quasiment pas utilisé mon trépied donc tout a été pris à main levé et la plupart des photos ne sont pas très nettes. Mais en dehors de ces pièces, pas plus à voir.

La visite est donc plutôt rapide mais le lieu est, lui, quasiment inconnu dans le milieu ! Pourvu que ça dure.

***

Retour à la page d’accueil